Barbara Papadopoulou


Barbara Papadopoulou

Professeure titulaire

Département de microbiologie-infectiologie et immunologie / Faculté de médecine, Université Laval

Professeure titulaire au Département de microbiologie, infectiologie et immunologie de la Faculté de médecine de l'Université Laval, Barbara Papadopoulou est aussi chercheuse rattachée au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval.

Docteure en pharmacologie de l'Université d'Athènes (Grèce, 1981), Mme Papadopoulou obtient d'abord un diplôme de maîtrise (Université de Paris XI, 1983) et un doctorat (Institut Pasteur, Paris, 1988) en microbiologie et biologie moléculaire. Elle poursuit ensuite des études postdoctorales en génétique de la levure Saccharomyces cerevisiae à l'Université d'Amsterdam (1988-1990), puis en parasitologie moléculaire au CHUQ (1991-1993).

Boursière du Burroughs Wellcome Fund en parasitologie moléculaire, elle fait partie d'un groupe des Instituts de recherche en santé du Canada ainsi que d'un regroupement stratégique du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies, tous deux s'intéressant aux interactions hôte-pathogènes. Ses travaux au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval portent principalement sur l'étude de la pathogenèse du parasite protozoaire Leishmania. Son groupe de recherche utilise la génomique et la protéomique en vue d'atteindre deux buts : identifier les gènes exprimés spécifiquement au stade intracellulaire (dans les macrophages de l'hôte vertébré) de Leishmania; étudier leurs mécanismes de régulation spécifique à ce stade ainsi que leur fonction potentielle dans la survie intracellulaire de ce parasite et le développement de la maladie. Le groupe s'intéresse également aux mécanismes de signalisation intracellulaire qui régulent la traduction de certains ARNm sous divers stress environnementaux. Ces travaux visent, entre autres, à développer de nouvelles stratégies de vaccination contre des pathogènes intracellulaires comme Leishmania.