Valeur ajoutée d'un bloquant de l'interleukine-1 à l'hypothermie thérapeutique dans le traitement des asphyxies néonatales

 

Mathilde Chevin

Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill

 

Domaine : santé de la mère, des enfants et des adolescents

Programme Formation de doctorat

Concours 2018-2019

Partenaire :

Brain Canada

L'asphyxie néonatale (diminution du débit du sang et d'oxygène au cerveau) est une cause fréquente de dommages cérébraux, induisant la paralysie cérébrale. L'hypothermie corporelle (abaissement de la température jusqu'à 33-34°C pendant 3 jours) est le seul traitement d'efficacité démontrée pour ces nouveau-nés. Malgré ce traitement, plus de 50% des nouveau-nés gardent d'importante séquelles neurologiques. Ceci souligne le besoin de développer de nouveaux traitements neuro-protecteurs.

Notre laboratoire teste l'efficacité d'une molécule anti-inflammatoire (IL-1Ra) combinée à l'hypothermie pour prévenir les dommages cérébraux des nouveau-nés asphyxiés. Nos résultats approfondissent la connaissance des mécanismes inflammatoires menant à la mort des neurones dans l'asphyxie néonatale et ouvrent de nouvelles perspectives thérapeutiques pour prévenir la paralysie cérébrale.