Une approche nutritionnelle pour améliorer la croissance et le développement des grands prématurés

 

Isabelle Marc

Université Laval

 

Domaine : Santé de la mère, des enfants et des adolescents

Programme chercheurs-boursiers cliniciens - Senior

Concours 2016-2017

La dysplasie bronchopulmonaire (BPD), définie comme le besoin de ventilation assistée et/ou de besoin en oxygène à 36 semaines, est la complication néonatale la plus commune et la plus sévère affectant les enfants extrêmement prématurés. La BPD résulte d'une combinaison de facteurs, génétiques et environnementaux. La contribution du stress oxydatif et de l'inflammation y est bien reconnue. Les omega-3 sont connus pour moduler ces 2 composantes.

Les approches de traitement ou de prévention de la BPD sont limitées. Après la naissance, le lait maternel devient une source d'oméga-3 pour le nouveau-né prématuré qui n'a pas de réserves. Nous avons démontré qu'une supplémentation des mères allaitantes avec de hautes doses d'oméga-3 est un moyen efficace de fournir quotidiennement des oméga-3 au prématuré via le lait maternel. L'ECR Mobydick va évaluer l'efficacité de cette approche sur la réduction de l'incidence et de la sévérité de la BPD chez les prématurés visant à améliorer la santé cardiométabolique et le développement de l'enfant à 2 ans. Un total de 800 mères (et 904 enfants) sera recruté dans les centres de soins intensifs néonataux au Canada.