Trajectoires de développement cognitif chez l'enfant autiste

 

Isabelle Soulières

Université du Québec à Montréal [UQAM]

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2018-2019

Les enfants sur le spectre de l'autisme performent beaucoup mieux au niveau du raisonnement abstrait que leur niveau d'intelligence ou d'adaptation apparent ne pourrait laisser croire. En fait, la croyance voulait que les enfants sur le spectre de l'autisme seraient déficitaires dans toutes les tâches dites complexes. De plus en plus d'études suggèrent cependant qu'à la fois les supériorités perceptives et les mécanismes d'apprentissage et de raisonnement différents seraient caractéristiques de l'autisme. Cela entraînerait une préférence pour le raisonnement visuel : les personnes sur le spectre de l'autisme pourraient être plus enclines à penser avec des images qu'avec des mots ou des hypothèses comme le font les personnes typiques.

Mon programme de recherche a pour objectif de comprendre le développement des habiletés de raisonnement et d'apprentissage des enfants sur le spectre de l'autisme. En utilisant des techniques d'imagerie cérébrale fonctionnelle et des tâches informatisées, mon équipe et moi allons investiguer les différences entre enfants sur le spectre de l'autisme et enfants typiques dans (1) les prédicteurs de développement intellectuel à l'âge préscolaire; (2) les trajectoires de développement du raisonnement; ainsi que (3) les processus d'apprentissage.

Le but à long terme de mon programme de recherche est de développer une meilleure compréhension des modes de raisonnement et d'apprentissage privilégiés des enfants sur le spectre de l'autisme, afin de développer des méthodes ciblées d'enseignement, d'apprentissage et de travail adaptées à ces enfants.