Thérapie radiopeptidique personnalisée des patients atteints de tumeurs neuroendocrines

 

Jean-Mathieu Beauregard

Centre hospitalier universitaire de Québec [CHUQ]

 

Domaine : cancer

Programme Chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 2

Concours 2018-2019

Thérapie radiopeptidique personnalisée des patients atteints de tumeurs neuroendocrines.

Les tumeurs neuroendocrines, qui affectent le plus fréquemment le système digestif, sont parmi les cancers dont l'incidence progresse le plus. Ces tumeurs peuvent produire des hormones causant divers symptômes, parfois très incapacitants. Malheureusement, elles sont souvent diagnostiquées à un stade avancé, lorsqu'elles se sont propagées à d'autres organes. Les traitements conventionnels pour ces patients ont une efficacité limitée. Un nouveau traitement de radiothérapie interne utilise un médicament radioactif capable de cibler les tumeurs neuroendocrines: la thérapie radiopeptidique. À ce jour, les résultats cliniques chez les patients atteints de tumeurs neuroendocrines traités par thérapie radiopeptidique sont encourageants, mais la guérison demeure rare. Heureusement, il existe des moyens d'améliorer l'efficacité de ce traitement.

Actuellement, la thérapie radiopeptidique est administrée à dose fixe pour tous les patients. Mais comme chaque patient est différent, cette dose n'est pas optimale pour tous, et cela explique en partie l'efficacité variable du traitement. En utilisant une imagerie médicale de pointe durant le traitement, il est maintenant possible de personnaliser la dose selon les caractéristiques individuelles de chaque patient, et ainsi de maximiser les chances de guérison, sans pour autant augmenter le risque d'effets secondaires. C'est cette nouvelle approche de médecine personnalisée que nous étudions.

De plus, nous explorons la combinaison de la thérapie radiopeptidique avec d'autres médicaments pouvant augmenter la sensibilité des tumeurs à la radiation, ce qui pourrait augmenter encore plus son efficacité.

Ces nouvelles stratégies ayant pour but d'améliorer l'efficacité de la thérapie radiopeptidique, un traitement parmi les plus prometteurs contre les tumeurs neuroendocrines, pourraient résulter en une amélioration tangible du bien-être et de l'espérance de vie des patients qui en souffrent. De plus, ces nouvelles façons d'administrer la thérapie radiopeptidique pourraient aussi bénéficier à des patients atteints d'autres cancers traitables par radiothérapie interne.