Thérapie épigénétique des cancers pédiatriques

 

Noël Raynal

Centre de recherche du CHU Ste-Justine

 

Domaine : cancer

Programme : Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2016-2017

 

Le cancer est la maladie causant le plus de décès chez l'enfant. Il y a un immense besoin de développer de nouvelles approches pour améliorer la survie de ces enfants. Les cancers pédiatriques comme la leucémie, les sarcomes ou le neuroblastome sont caractérisés par l'accumulation de modifications épigénétiques. Les inhibiteurs épigénétiques peuvent éliminer ses altérations dans les cellules cancéreuses. Mon programme de recherche porte sur deux types de modifications épigénétiques appelées la méthylation de l'ADN et l'acétylation des histones. Les traitements épigénétiques démontrent une grande efficacité chez l'adulte et sont mieux tolérés que la chimiothérapie conventionnelle. Les médicaments épigénétiques pourraient améliorer significativement le taux de survie des enfants atteints de cancer. Afin d'atteindre cet objectif, je dirige un programme de recherche composé de trois projets innovants en épigénétique.

Mon premier projet est une étude clinique multicentrique pancanadienne visant à évaluer l'efficacité d'une combinaison de deux médicaments épigénétiques en oncologie pédiatrique. Mon essai clinique est approuvé par Santé Canada et le recrutement des patients est en cours. Mon deuxième projet consiste à caractériser les mécanismes d'action de médicaments épigénétiques prometteurs que j'ai récemment découverts. J'évalue l'activité de ces médicaments dans des modèles de leucémie, de sarcome et de neuroblastome. Mon objectif est de les tester dans de futurs essais cliniques. Mon troisième projet consiste à utiliser des médicaments épigénétiques afin d'augmenter l'efficacité des traitements d'immunothérapie.

En effet, les cellules cancéreuses se servent des modifications épigénétiques pour résister à l'immunothérapie. Cette stratégie thérapeutique a un fort potentiel translationnel. En conclusion, mon objectif est de développer de nouvelles approches épigénétiques pour augmenter le taux de guérison des enfants atteints de cancers.