Statut psychoaffectif à long terme chez des survivants d'une leucémie lymphoblastique aigue dans l'enfance

 

Serge Sultan

Centre de recherche du CHU Ste-Justine

 

Domaine : cancer

Programme recherches sur le cancer

Concours 2014-2015

Partenaire

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Le suivi à long terme des survivants d'une leucémie lymphoblastique aiguë pédiatrique (LLA) est une préoccupation majeure. Alors que nous connaissons certains effets secondaires des traitements anti-cancéreux, comme les effets cardiaques ou neurologiques, nous n'avons à ce jour que très peu de données sur les effets à long terme émotionnels.

Ce projet vise à décrire les difficultés émotionnelles, tester un outil simple de repérage de ces difficultés, identifier les causes neurologiques et cognitives de cette souffrance, déterminer à quel point certaines modalités de traitement sont associées aux difficultés émotionnelles des survivants à long terme, et cerner le rôle de l'âge dans la présentation et l'expérience de ces difficultés.

Pour atteindre ces objectifs, nous allons interroger l'ensemble des enfants ayant suivi un traitement pour une LLA au Canada selon les protocoles du Dana Farber Cancer Institute (DFCI) à Montréal, Québec et Hamilton (N=400 environ). Lors du suivi de routine, un professionnel proposera aux survivants de participer à une évaluation standardisée en psychologie (aspects cognitifs et affectifs). Ces données seront mises en relation avec une description précise de l'histoire de traitement issue des dossiers. Dans un sous-groupe traité à Montréal, des évaluations en neuro-imagerie sont également menées. Des méthodes statistiques avancées permettront d'estimer le degré d'association entre les mesures de détresse émotionnelle et les volets neurocognitifs, neurologiques ainsi que le traitement.

Ce projet fournira une description détaillée des difficultés affectives auprès d'une population très homogène en terme clinique et d'histoire de traitement. Il identifiera les causes cognitives de ces difficultés et fournira des données de validation d'une stratégie de détection simple et pratique pour améliorer la détection de la détresse dans les cliniques de suivi à long terme. Il identifiera aussi les facteurs de risque des difficultés affectives dans l'histoire de traitement et fournira des critères originaux pour évaluer les effets des traitements.