Rythme circadien perturbé dans les troubles mentaux sévères

 

Outi Mantere

Université McGill

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2018-2019

Un rythme circadien perturbé est particulièrement prévalent dans les troubles bipolaires et alimentaires. Dans la population générale, le dernier et des conduites alimentaires désordonnées augmentent les risques cardiovasculaires et la mortalité.

Les données sont collectées à l'Institut universitaire en santé mentale Douglas (Montréal, Canada). Au total, nous échantillonnons 100 patients avec un trouble bipolaire, 100 patients avec un trouble alimentaire, et 60 contrôles. Pendant deux semaines, les participants portent un accéléromètre qui mesure les variations d'angle du poignet. Les actogrammes générés à partir des données de l'accéléromètre fourniront l'information sur le rythme repos:activité. Toutes les heures, les participants complètent des journaux de l'humeur et l'alimentation. Ils répondent deux fois à des questionnaires. Nous mesurerons des changements de l'indice de masse corporelle.  Nous évaluons les associations de la rythme repos:activité, l'humeur, les conduites alimentaires désordonnées, le poids, et certains bio-marqueurs (glucose sanguin, résistance à l'insuline, triglycérides, lipoprotéines à haute et faible densité, leptine et ghréline).

Les résultats de ce programme de recherche vont informer au sujet de la prévalence et la stabilité du rythme circadien perturbé dans les troubles bipolaires et alimentaires. Nous avons réalisé plusieurs innovations méthodologiques pour permettre une analyse heure par heure du rythme d'activité, d'humeur, et d'alimentation qui pourraient également être utilisé comme rétroaction biologique pour les patients. L'évaluation prospective aidera à comprendre les relations causales entre le rythme repos:activité, l'humeur et l'alimentation, les mesures anthropométriques et les bio-marqueurs. Les connaissances issues de ce programme de recherche sont essentiels pour permettre de corriger une pathologie du rythme et une homéostasie énergétique. Cela pourra aider pour des traitements personnalisés, pour trouver de nouvelles stratégies pour améliorer les symptômes psychiatriques et somatiques, et ainsi pour prévenir la comorbidité métabolique et le taux de mortalité dans les troubles mentaux sévères.