Rôles des protéines de recombinaison homologue dans la réparation des cassures double-brin et la stabilité du génome

 

Jean-Yves Masson

Centre de recherche de L'Hôtel-Dieu de Québec
 

 

Domaine : Cancer

Programme chercheurs nationaux

Concours 2013-2014

Tous les organismes peuvent subir des cassures double-brin dans leur génome de façon naturelle ou artificielle : soit durant la réplication d'ADN endommagé et par des agents endommageant l'ADN comme les radiations ionisantes et les agents alkylants. Il est important de réparer ces dommages car des lésions non réparées peuvent causer la mort cellulaire ou des mutations pouvant éventuellement causer des maladies comme le cancer.

La recombinaison homologue est un procédé par lequel deux molécules d'ADN interagissent par l'entremise de protéines afin de réparer de façon fidèle des cassures double-brin dans l'ADN, une des lésions les plus cytotoxiques rencontrées dans l'ADN génomique. Malheureusement le processus de réparation de l'ADN dans les cellules cancéreuses désensibilisent la chimio ou la radiothérapie.

Nous voulons obtenir des données fondamentales sur les protéines de recombinaison homologue afin d'inhiber ce processus dans les cellules cancéreuses et potentialiser les thérapies actuelles contre le cancer.