Réseaux, mécanismes et contextes favorisant la collaboration et le partage de savoirs en santé mentale jeunesse auprès des Inuit du Québec

 

Sarah Fraser

Université de Montréal

 

Domaine : services de santé

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2017-2018

Cette programmation de recherche-intervention se situe à l'intersection de l'organisation des services santé mentale jeunesse, le transfert des connaissances, la communication inter-organisationnelle, la mobilisation sociale en santé et la santé des autochtones. Nous avons développé trois projets qui ont pour but de mieux comprendre les réseaux, les mécanismes et les contextes qui favorisent l'approche santé mentale préconisée au Québec, soit les soins partagés - ou soins en collaboration - en santé mentale dans la région nordique de la province. 

Alors que les modèles de soins partagés foisonnent, nous savons très peu sur les structures de réseaux, les mécanismes et les contextes qui favorisent l'implantation et la durabilité de telles approches en contexte rural, interculturel et post-colonial, où de multiples facteurs peuvent influencer la qualité et la nature de collaboration en santé mentale. Pour cette programmation, nous adoptons une approche participative avec méthodes mixtes pour développer  trois projets de recherche. À travers ces trois projets nous explorons ce qui caractérise les réseaux de collaboration et les contextes qui influence ceux-ci.

Nous établissons une cartographie des connaissances et développons des modèles et des outils de transfert des connaissances adaptés aux populations cibles. Finalement, nous explorons les facteurs contextuels et les processus qui prennent place lors du partage de savoirs entre divers groupes d'acteurs dans des groupes de Communautés de Pratique (CoP) en santé mentale jeunesse. Ces études contribueront de façon significative à la recherche sur la santé mentale jeunesse, les soins partagés et le transfert des connaissances en santé.

De plus, l'approche recherche-intervention et participative permettra de mettre en place des actions concrètes qui ont pour but d'améliorer la qualité et la continuité des soins en santé mentale jeunesse au Nunavik.