Réseau de recherche sur la gestion des risques liés aux inondations dans un contexte de changements climatiques

 

 

Recherche intersectorielle - Programme Réseau de recherche sur la gestion des risques liés aux inondations dans un contexte de changements climatiques

Concours 2018-2019

 

 

Composition de l'équipe

Philippe Gachon (Université du Québec à Montréal), responsable

Suzanne King (Université McGill), cochercheuse principale

Danielle Maltais (Université du Québec à Chicoutimi), cochercheuse principale

Taha Ouarda (Institut national de la recherche scientifique - INRS), cochercheur principal

Liste des 120 cochercheuses et cochercheurs du réseau, cliquez ici 

 

Domaine :   Environnement

Secteurs :   Sciences naturelles et génie ; Sciences de la santé ; Sciences humaines et sociales

 

Le Québec se retrouve encore pris au dépourvu lors des grandes crues, malgré des décennies de recherche active et d'efforts dans le domaine de la protection contre les inondations. De plus, la recherche reste encore confinée à des silos disciplinaires, et par conséquent, ne parvient pas à fournir des solutions intégrées au problème complexe des inondations.

Le réseau Québécois RIISQ vise à créer une plate-forme qui regroupera les intervenants provinciaux et des chercheurs dans les domaines des sciences sociales, naturelles, la technologie, la santé, la mobilisation des connaissances, et des études économiques et politiques afin d'améliorer la capacité du Québec à se préparer et se protéger des inondations.

L'équipe œuvre dans cinq axes intersectoriels : (1) risques d'inondation; (2) gestion des territoires, gouvernance et législation; (3) impacts biopsychosociaux et partage des coûts; (4) Réduction des vulnérabilités; et (5) gestion/communication des risques.

 Les membres du réseau proviennent des 16 universités du Québec, incluant de nombreux intervenants et conseillers scientifiques. La structure de gouvernance choisie est souple et transparente pour permettre une répartition équitable des rôles et des responsabilités entre les 16 universités et les différentes disciplines, les partenaires, les praticiens et les gestionnaires, au sein du réseau. Elle a été élaborée selon les principes suivants: ouverture et inclusion, intégrité et éthique, transparence et concertation panquébécoise et intersectorielle, dialogue continu entre les divers acteurs, liaison dynamique entre les usagers et le réseau de recherche, mobilisation des connaissances, et positionnement du Québec sur les scènes nationales et internationales.

Le réseau mettra à profit ses ressources pour appuyer le réseautage entre étudiants, chercheurs et intervenants, et pour procéder à des révisions intégrées des pratiques au Québec en faisant de la recherche de pointe. Le réseau va également appuyer la formation de personnel hautement qualifié et la mobilisation des connaissances afin de combler les lacunes existantes dans le domaine. Le but ultime du réseau est de créer les outils nécessaires pour les individus, organisations et collectivités afin de mieux les préparer en cas d'inondation, de permettre d'en atténuer les impacts, et de mieux se rétablir suite à ces événements.

Appel à propositions, cliquez ici

Direction des défis de société et des maillages intersectoriels
Bureau du scientifique en chef du Québec
Fonds de recherche du Québec (Fonds gestionnaire : FRQNT)