Régulation transcriptionnelle du syndrome métabolique

 

Jennifer Estall

Institut de recherches cliniques de Montréal [IRCM]

 

Domaine : nutrition et métabolisme

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2017-2018

Le diabète est une maladie chronique pouvant causer la cécité, des problèmes cardiaques/AVC ou de l'insuffisance rénale. Cette maladie est caractérisée par une diminution de la production d'insuline provoqué par la mort des cellules productrices d'insuline (cellules betas) ou lorsque ces cellules n'en produisent pas assez. La cause exacte de cette dysfonction demeure inconnue, quoiqu'un mode de vie malsain (diète faible, peu d'exercice) et la génétique du patient puissent avoir une incidence sur le développement de la maladie.

De plus, des anomalies au niveau du muscle, du foie ou du tissu adipeux peuvent affecter la production d'insuline par les cellules betas. Notre laboratoire travaille à comprendre les mécanismes de communications entre les organes durant le développement du diabète et nous cherchons activement un moyen qui pourra prévenir ou traiter la maladie.

De faibles niveaux d'une protéine, PGC-1, dans les cellules est associé à une incidence accrue de diabète et nous avons montré que la diminution de PGC-1 dans le muscle, le foie ou le pancréas des souris aggrave la maladie et cause des complications à d'autres organes, particulièrement lorsque les souris sont sous un régime riche en gras et en sucre. Ces résultats suggèrent l'importance de PGC-1 dans la gestion des excès caloriques par le corps.

Nos recherches ont pour objectifs de déterminer l'importance de PGC-1 pour la santé, la survie et la bonne fonction de ces organes et d'étudier les effets d'une hausse/diminution de PGC-1 (ex: défaut génique, diete ou médicament). Nos travaux permettront une meilleure compréhension de l'importance de PGC-1 dans l'initiation du diabète et ces connaissances permettrons le développement de meilleurs médicaments ou l'acquisition de nouvelles techniques afin de prédire les risques et/ou la sévérité de la maladie chez les patients.