Régulation des cellules souches musculaires par leur microenvironnement

 

Conrad Florian Bentzinger

Université de Sherbrooke

 

Domaine : génétique humaine (organisme vivants)

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2017-2018

Les cellules souches responsables de l'entretien et de la réparation des tissus adultes sont régulées par des signaux provenant de leur microenvironnement, souvent désigné comme la niche. Les composants de la niche incluent, par exemple, les facteurs de croissance sécrétés localement, des molécules d'adhésion, et des récepteurs de surface présents sur différents types de cellules résidant dans les tissus.

Dans le tissu musculaire squelettique, les cellules souches sont particulièrement sensibles aux changements qui surviennent au niveau de la niche et les propriétés fondamentales de ces cellules, telles que leur capacité à se diviser, à persister dans le tissu au fil du temps, ou encore leur capacité à réparer les fibres musculaires endommagées, sont en grande partie déterminées par la composition de la niche. Certaines pathologies des muscles s'accompagnent par des changements au niveau de la niche qui affectent négativement les fonctions des cellules souches. De même, des altérations dans le micro-environnement des cellules souches sont à la base de l'altération de la capacité de cicatrisation du tissu musculaire qui accompagne le vieillissement ainsi que certaines conditions multisystémiques. En outre, la dérégulation des signaux de la niche semble également être un facteur déterminant de la tumorigénicité des cellules souches dans les tumeurs musculaires.

En dépit de son rôle fondamental dans la régénération des tissus ainsi que dans la pathologie, l'architecture de la niche et l'intégration des signaux qui régulent les cellules souches musculaires demeurent mal connus. Au cours des quatre prochaines années, nous proposons un programme de recherche qui vise à étudier le rôle des principaux composants de la niche ainsi que des cellules résidentes dans la régulation des cellules souches musculaires en plus d'élucider la façon dont ces mécanismes de régulation sont perturbées dans des conditions physiopathologiques