Réclamer la planète : expériences en design post-industriel

 

Recherche intersectorielle - Programme Audace

Concours 2020-2021

 

Composition de l'équipe :

Orit Halpern,  (Université Concordia),  Responsable

Mostafa Benzaazoua,  (Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue),  Co-directeur

Alessandra Ponte,  (Université de Montréal),  Co-chercheuse

 

Domaine : Environnement

Secteurs de la recherche : Arts et lettres; Sciences naturelles et génie

Nous sommes maintenant confrontés à la question de savoir comment vivre dans des environnements toxiques et que ferons-nous des restes de processus industriels et miniers? La remise en état des mines est un problème majeur pour le Canada et le monde. Ce projet impliquera des géologues, des scientifiques de l'environnement, des spécialistes des sciences sociales, des architectes et des concepteurs travaillant ensemble pour explorer les moyens de récupérer et de réhabiliter de vastes sites de mines toxiques.

La recherche comprendra un projet conjoint d'un an entre le laboratoire de recherche-création, Speculative Life de l'Institut des arts, des médias et de la culture de Milieux à l'Université Concordia, dirigé par la professeure agrégée de sociologie et d'anthropologie, Dr Orit Halpern, le Laboratoire de Recherche en Mines et Environnement (RIME), dirigé par le Dr Mostafa Benzaazoua de l'Université de Québec Abitibi-Témiscamingue, et la Faculté de planification de l'École d'architecture de l'Université de Montréal, avec la participation de la professeure Alessandra Ponte, et des organismes communautaires, les exploitants de mines et les défenseurs de l'environnement d'Abitibi. Ensemble, nous avons l'intention d'étudier l'impact environnemental, économique et social des mines sur la région et de réfléchir à l'avenir des mines et des communautés après leur fermeture.

Cette collaboration est une véritable fusion intersectorielle du design et de l'architecture, des sciences sociales, des sciences humaines et des sciences de la Terre. Ce projet bouleversera les pratiques habituelles de remise en état des mines et de gestion de l'environnement en développant de nouveaux modèles de recyclage et de réutilisation des déchets. Nous créerons des approches plus éthiques et holistiques de la régénération minière prenant en compte les communautés et les écosystèmes. Nous repenserons les mesures, outils et méthodes que nous utilisons pour évaluer l'impact environnemental et social des industries extractives et des infrastructures.

Cette recherche a un impact et une signification mondiaux à un moment où de plus en plus de communautés du monde entier doivent vivre dans des paysages contaminés par l'industrie. Nous rechercherons collectivement de nouvelles manières de traiter les déchets toxiques et les zones postindustrielles, ainsi que de créer de nouvelles orientations et de nouveaux modèles pour la préservation de la diversité écologique et des communautés en bonne santé après la fermeture de la mine.

Appel de propositions