Recherche clinique et translationnelle en périnatalogie

 

Shu Qin Wei

Centre de recherche du CHU Ste-Justine

 

Domaine : santé de la mère, des enfants et des adolescents

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2014-2015

L'objectif de mon programme de recherche est d'identifier des stratégies efficaces permettant de modifier les facteurs de risque liés à la grossesse et de pratiquer des interventions fondées sur des données scientifiques dans le but de réduire l'incidence des issues défavorables de la grossesse et d'améliorer la santé maternelle et infantile. Je travaillerai à partir de divers projets existants et en développerai de nouveaux, en mettant l'emphase sur les essais cliniques, les études de cohortes à venir, ainsi que la création et la consolidation des partenariats avec les chercheurs canadiens et internationaux.
    
Mon programme de mentorat d'essai contrôlé randomisé (ECR) des IRSC m'a permis de planifier deux ECRs de phase 2 : 1) Les effets de suppléments de vitamine D pendant la grossesse sur la dysfonction endothéliale maternelle : un ECR Phase 2b. (chercheur principal; soumis aux IRSC en septembre 2013). Nous avons démontré qu'un faible apport en vitamine D est associé à la prééclampsie. Cet essai de phase 2b fournira donc la plausibilité biologique nécessaire et mettra les bases pour une future étude de phase 3 portant sur la supplémentation en vitamine D pour prévenir la prééclampsie. 2) Titrage accéléré d'ocytocine pour les patientes nullipares avec la dystocie du travail : une étude pilote (co-chercheur principal; financé par la Fondation PSI). Nous avons démontré qu'une forte augmentation des doses d'ocytocine est une stratégie prometteuse pour réduire le nombre de césariennes. Nous menons actuellement un ECR, que je codirige avec le Dr Dy, afin d'évaluer la faisabilité d'un large ECR multicentrique comparant la titration accélérée et la titration graduelle dans le cas de dystocie. Les recrutements sont en cours pour 4 centres.

Mon programme de recherche a le potentiel de créer des connaissances nouvelles qui pourront changer la pratique clinique et de santé publique en matière de soins périnataux.