Raisonnement clinique et erreurs médicales: exploration des intenterrelations et conséquences

 

Meredith Young

Université McGill

 

Domaine : services de santé

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2018-2019

Des erreurs médicales surviennent, et elles sont malheureusement trop fréquentes, coûteuses et elles peuvent avoir des conséquences dévastatrices sur la santé et le bien-être des patients et de leur famille. Un mauvais diagnostic médical peut retarder le traitement, occasionner un traitement inapproprié et, parfois, causer le décès d'un patient. Quoique la sécurité du patient est une priorité en santé de nos jours et pour tous les intervenants concernés, nous en connaissons peu sur la part que peuvent avoir les erreurs diagnostiques sur le soin des patients. En fait, l'Institute of Medecine a récemment publié un document à ce sujet et cet organisme stipule que la diminution des erreurs diagnostiques devrait être l'avenue préconisée pour assurer la sécurité et le soin des patients.

Mon programme de recherche contribue à cet objectif. Plus précisément, je veux élaborer un cadre qui nous permettra d'expliquer comment le raisonnement clinique et les données ambigües contribués aux erreurs diagnostiques. Je veux aussi identifier, l'aide de différentes études qui testeront des stratégies pédagogiques, comment réduire la probabilité qu'il y ait des erreurs diagnostiques lors de processus de raisonnement clinique. Les résultats de mon programme de recherche pourraient nous permettre de mieux comprendre le fonctionnement des médecins et les « dérapages » possibles qui nuisent parfois à l'établissement d'un diagnostic et de voir si de petits changements apportés à l'enseignement et à l'évaluation des étudiants en médecine pourraient diminuer les erreurs diagnostiques rencontrées en pratique. Ultimement, les résultats de mes travaux pourraient diminuer le fardeau qu'ont les erreurs diagnostiques sur la santé de la population de Québec.