Quantification de l'impact d'interventions musicales sur le développement cognitif, social et du cerveau d'enfants et d'adolescents avec un trouble du spectre de l'autisme (TSA)

 

Eve-Marie Quintin

Université Laval

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2018-2019

Plusieurs études suggèrent que les enfants et les adolescents qui présentent un trouble du spectre de l'autisme (TSA) démontrent un intérêt et des habiletés marquées pour la musique. Sachant que l'éducation et la formation musicale ont des effets bénéfiques sur le fonctionnement cognitif, social, et cérébral (du cerveau), mon programme de recherche vise à évaluer les effets d'interventions musicales auprès d'enfants et d'adolescents avec un TSA. En plus de leurs traitements et interventions déjà en cours, la moitié des participants à nos études complèterons un programme d'intervention musicale à l'école (en groupe) ou sur ordinateur (de façon individuelle) et la moitié des participants feront partie d'un groupe de comparaison composé d'une liste attente « active ». Nous comparerons les données de nos prises de mesures avant et après l'intervention musicale en avançant l'hypothèse qu'une amélioration sera observée en lien avec l'intervention.

Nous utiliserons des tâches musicales expérimentales validées pour mesurer l'acquisition des habiletés musicales; ainsi que des analyses vidéo, des tests psychologiques avec les participants et des questionnaires standardisés pour parents et enseignants pour mesurer le transfert des habiletés aux sphères cognitive et sociale. Nous mesurerons également des biomarqueurs potentiels de changement au plan de l'activité cérébrale suite à l'intervention musicale incluant l'activité associée au traitement de la musique et la voix parlée avec des mesures de EEG/ERP et d'IRMf. Il est possible que nos résultats puissent démontrer que des interventions musicales peuvent changer le développement cognitif, social, et cérébral (du cerveau) atypique associé au TSA, ce qui donnerait lieu à des effets positifs à long terme.