Promouvoir la santé mentale des enfants immigrants: Soutenir les relations familiales et améliorer les pratiques professionnelles à leur égard

 

Christine Gervais

Université du Québec en Outaouais [UQO]

 

Domaine : santé de la mère, des enfants et des adolescents

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2017-2018

Au niveau mondial, l'immigration n'a jamais été aussi importante. Au Canada, 20% de la population est née à l'étranger et les familles immigrantes représentent 22% des familles québécoises. L'immigration touche particulièrement les populations vulnérables, dont les enfants et les adolescents, qui sont environ dix millions à immigrer vers un nouveau pays chaque année. Or, l'immigration implique de nombreux changements qui peuvent bouleverser l'équilibre familial. En effet, les changements d'environnements et de modes de vie liés à l'immigration (perte des amis, de la famille élargie et du réseau de soutien, appauvrissement, manque de connaissances sur les services existants, incompréhension des valeurs et attentes de la société d'accueil etc.) sont très demandant, voire stressants, pour les parents immigrants, menaçant aussi le bien-être de leurs enfants.

Les enfants immigrants sont plus nombreux à composer avec des troubles de santé mentale tels la dépression, l'anxiété et le déficit de l'attention, ainsi qu'avec des problèmes sociaux tel l'intimidation. Par contre, ils sont beaucoup moins nombreux à utiliser des services en santé mentale. Ce programme de recherche a pour but de promouvoir la santé mentale des enfants immigrants. En examinant l'expérience des enfants immigrants, il sera possible de connaître l'ampleur des troubles de santé mentale avec lesquels ils composent ainsi que les événements et contextes de vie qui peuvent limiter le développement de symptômes, ou encore y contribuer.

Cette programmation de recherche permettra aussi d'identifier les pratiques professionnelles efficaces pour soutenir les relations familiales dans l'optique d'améliorer les services sociaux et de santé à l'égard des familles immigrantes. Mieux soutenir les relations familiales et la santé mentale des enfants immigrants ne peut qu'être garant d'une meilleure santé pour la société québécoise de demain !