Plateforme provasculaire et immunothérapeutique ciblée anti-cancer par microbulles et ultrasons

 

Francois Yu

Centre hospitalier de l'Université de Montréal [CHUM]

 

Domaine : cancer

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2018-2019

Les traitements existants contre le cancer s'accompagnent généralement de toxicités systémiques importantes et/ou ne sont efficaces que chez des sous-groupes de patients. Le développement de nouvelles thérapies ciblées, limitant les effets secondaires et augmentant l'efficacité et la spécificité des traitements existants constitue donc une stratégie prometteuse permettant d'augmenter l'étendue de notre arsenal contre le cancer. Les microbulles (MB) sont des agents de contraste utilisés comme traceurs sanguins en imagerie ultrasonore (US). Toutefois, dans un champ US, les MB entrent en oscillation et interagissent avec les cellules environnantes, ce qui peut être exploité à des fins thérapeutiques. Ainsi, il est bien connu que les MB peuvent augmenter la perméabilité vasculaire et cellulaire. Récemment, j'ai démontré que les MB et les US peuvent augmenter la perfusion microvasculaire dans le muscle en activant des médiateurs purinergiques et la libération d'oxide nitrique, ce qui provoque une vasodilatation ciblée dans la zone insonifiée. Ces travaux suggèrent ainsi qu'il est possible de localiser la concentration de médiateurs périphériques en profondeur dans des tissus, à l'aide d'un faisceau ultrasonore.

Dans ce programme de recherche, je propose de développer deux approches thérapeutiques innovantes et ciblées par ultrasons contre le cancer en exploitant les deux marqueurs moléculaires récemment identifiés: (1) pour sensibiliser les tumeurs à la radiothérapie; (2) pour augmenter l'efficacité de l'immunothérapie contre le cancer. Les motivations rationnelles et l'évaluation systématique de ces stratégies sont décrites en détails dans ce programme de recherche. A termes, ces thérapies innovantes ciblées sont pourvues d'un fort potentiel translationnel vers le patient puisque les composantes sont individuellement déjà utilisées en clinique. Les équipes multidisciplinaires présentes au centre de recherche du centre hospitalier de l'Université de Montréal (CRCHUM) forment un environnement unique permettant le développement et l'évaluation systématique de ces nouvelles approches thérapeutiques contre le cancer.