Physiologie et pathologie des mécanismes de régulation des réflexes nociceptifs et de la douleur

 

Mathieu Piché

Université du Québec à Trois-Rivières

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2015-2016

La douleur chronique est une problématique de santé majeure. Elle affecte près de 20 % de la population, elle entraîne des coûts de plusieurs milliards par année et des conséquences désastreuses sur le plan personnel. Dans ce programme de recherche, je m'intéresserai aux mécanismes de la douleur chronique dans le syndrome de l'intestin irritable (Sii). Le Sii est défini comme un trouble digestif fonctionnel comportant à la fois des douleurs abdominales et des changements dans le transit gastro-intestinal. À lui seul, il touche 10 à 15% de la population, affecte la qualité de vie de façon importante et entraîne des coûts très élevés. Quoiqu'il soit d'abord un trouble gastroentérologique, il se manifeste par des douleurs, dont le développement et le maintien sont associés à des processus pathologiques du système nerveux central. Ce sont ces processus pathologiques que je tenterai de mieux comprendre dans ce programme de recherche.

L'objectif à long terme de mon programme de recherche est de mettre en évidence des mécanismes physiologiques et pathologiques de régulation de la douleur, afin de développer des approches thérapeutiques ciblées. Au cours des 4 prochaines années, mon programme de recherche sera centré sur 1)le développement d'un modèle expérimental permettant d'étudier les fonctions de la moelle épinière dans la douleur et comment elle peut maintenir la douleur chronique chez des patients atteints du Sii 2) l'étude des mécanismes du cerveau qui permettent de bloquer la douleur de façon naturelle 3) comment ces mécanismes du cerveau peuvent se dérégler et mener à la douleur chronique chez des patients atteints du Sii. À moyen terme, les résultats obtenus dans ce programme de recherche guideront le développement de méthodes pour stimuler le cerveau afin de traiter la douleur chronique.