Perfectionnement des approches en activité physique, incluant l'interaction exercice-nutrition, pour contrer l'obésité et les désordres cardiométaboliques chez le jeune en cours de croissance

 

Marie-Eve Mathieu

Centre de recherche du CHU Ste-Justine

 

Domaine : Nutrition et métabolisme

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2016-2017

Ce programme de recherche vise la prévention et le traitement de l'obésité et des désordres cardiométaboliques pédiatriques. L'axe majeur de ce programme optimise les interventions en activité physique. Il s'appuie sur le concept de l'interaction exercice-nutrition. Nous y perfectionnons les interventions où l'exercice a un effet coupe-faim en utilisant une modalité d'entrainement fort prometteuse : le positionnement dans le temps de l'exercice. Nous explorons aussi la nutrition-exercice en déterminant comment la suralimentation peut à son tour influencer le profil d'activité. Dans l'axe deux, nous analysons le profil physiologique à l'effort et d'activité de populations pédiatriques à haut risque de développer de l'obésité et des maladies cardiométaboliques (histoire familiale d'obésité, diabète de type 1 et 2). Dans ces populations, nous étudions les phénomènes clés de la balance énergétique et des habitudes de vie bien décrites chez l'adulte et la personne non-obèses, mais largement méconnus dans les populations d'intérêt que sont les personnes obèses et les enfants en cours de croissance.

Le troisième axe en est méthodologique où l'on valide les méthodes d'investigation de référence propres au milieu de la physiologie de l'exercice (ex. accélérométrie) et largement utilisés tant individuellement, en clinique qu'en recherche. Ces travaux portent spécifiquement à l'évaluation des enfants et des personnes obèses sous-représentés dans les études de validation. Globalement, ce programme de recherche vise à fournir des interventions plus efficaces, une connaissance approfondie des caractéristiques physiologiques et du mode de vie, ainsi que des outils diagnostics du mode de vie aux cliniciens, aux chercheurs et à la communauté afin de prévenir et de traiter l'épidémie d'obésité et d'inactivité physique pédiatrique.