Optimiser l'usage des médicaments oraux en oncologie: Le cas de l'hormonothérapie adjuvante pour le cancer du sein

 

Sophie Lauzier

Université Laval

 

Domaine : cancer

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2019-2020

L'hormonothérapie adjuvante (HA) est l'un des premiers traitements oraux à avoir été prescrit en oncologie. L'HA est recommandée aux femmes ayant un cancer du sein hormonosensible, ce qui touche 75% des femmes ayant un cancer du sein (environ 15 000 Canadiennes / an). Ce médicament doit être pris quotidiennement pendant 5 ou 10 ans. L'HA a grandement contribué à augmenter la survie suite à un cancer du sein. L'adhésion à l'HA est cependant sous-optimale pour de nombreuses femmes. On estime que 31 à 47% des femmes ne prennent pas l'HA pour la durée minimalement recommandée de 5 ans. L'adhésion sous-optimale a été associée à un risque accru de mortalité et à des coûts pour le système de soins de santé. Le but ultime de ce programme de recherche est d'optimiser l'expérience et l'usage de l'HA afin de contribuer aux efforts déployés pour améliorer la qualité de vie et la survie après un cancer du sein.

Quatre études composent ce programme. La première a pour objectif d'évaluer les effets du programme PAcHA (programme en Pharmacie pour l'ACcompagnement des femmes ayant de l'Hormonothérapie Adjuvante) sur l'adhésion à l'HA. La deuxième vise à déterminer s'il existe des inégalités sociales dans l'usage de l'HA. La troisième a pour objectif d'identifier les meilleures méthodes à utiliser en recherche et en clinique pour évaluer l'adhésion à l'HA. La dernière étude a pour but de mieux comprendre l'expérience des hommes atteints de cancer du sein ayant de l'HA et d'identifier les stratégies de soutien les plus prometteuses. Ces études contribueront à combler d'importants besoins de connaissances sur l'usage de l'HA et sur les moyens de l'optimiser. Les connaissances et méthodes issues de ce programme de recherche seront ensuite utilisées comme modèle pour l'étude d'autres médicaments oraux prescrits pour différents types de cancer.