Nutrition périnatale et gain de poids gestationnel : vers une grossesse en santé

 

Anne-Sophie Morisset

Université Laval

 

Domaine : nutrition et métabolisme

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2018-2019

La moitié des femmes canadiennes et québécoises gagnent trop de poids durant la grossesse. Gagner du poids de façon excessive durant la grossesse peut avoir des conséquences négatives à court et à long terme chez la mère, incluant la rétention de poids et le risque subséquent d'obésité. Il est donc crucial de prendre en charge ces femmes afin de favoriser une alimentation saine et un gain de poids adéquat. Cependant, avant d'initier ce type d'intervention, plusieurs éléments doivent être examinés attentivement. De multiples facteurs peuvent influencer le gain de poids durant la grossesse et les apports alimentaires, comme par exemple, l'image corporelle, les connaissances en nutrition, les comportements alimentaires, le support social et les croyances qu'ont les futures mères envers le gain de poids. De plus, l'interaction entre ces facteurs, l'alimentation et le gain de poids de même que l'influence de ces composantes sur le risque d'obésité doivent être étudiés davantage. Cette caractérisation est essentielle, car le nombre de femmes présentant une prise de poids trop importante durant la grossesse est préoccupant.

Nous étudions donc ces éléments, premièrement, via une étude pilote incluant 86 femmes enceintes. Deuxièmement, l'interaction entre ces paramètres sera vérifiée par une plus large étude incluant 250 femmes enceintes provenant de milieux socio-économiques variés.  Ainsi, nous pourrons, à plus long terme, développer des interventions efficaces pour les femmes enceintes et ce, afin d'optimiser la nutrition et le gain de poids pendant la grossesse. Ces étapes nous permettront, ultimement, d'avoir un effet positif sur la santé de la mère en prévenant le risque d'obésité et les maladies qui lui sont associées, et par le fait même, d'améliorer la santé des générations futures.