Neuroimagerie phénotypique dans les démences : identification, prédiction et utilité clinique

 

Simon Duchesne

Institut universitaire en santé mentale de Québec

 

Domaine : vieillissement

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2015-2016

L'âge d'or n'est pas reluisant pour tous : plus d'une personne âgée sur onze au Canada souffre de démence, due en grande partie à la maladie d'Alzheimer, dont le risque croît avec l'âge. Un malheur venant rarement seul, les cas impliquant uniquement cette maladie ne représentent que le tiers des démences; plus souvent qu'autrement, d'autres comorbidités – par exemple, les maladies cérébrovasculaires – s'y ajoutent, compliquant la présentation clinique et le diagnostic, et rendant la prise en charge plus complexe.

Mon programme de recherche vise à identifier des sous-groupes d'individus partageant les mêmes caractéristiques de risque, de comorbidités, et d'évolution de la maladie d'Alzheimer. Je propose d'utiliser des techniques sophistiquées d'analyse d'images par résonance magnétique pour identifier ces sous-groupes, et au final construire un modèle mathématique qui permettra de bien cerner le profil d'un nouvel individu, d'établir sa probabilité de développer une démence, et de prédire son déclin dans le temps. Un tel modèle sera utile aux patients, aux cliniciens et aux chercheurs fondamentaux, pour d'une part mieux gérer les symptômes de la maladie, et d'autre part favoriser la recherche de nouvelles thérapies adaptées aux réalités individuelles.