Modulation des circuits neuronaux de récompense par les lipides

 

Stéphanie Fulton

Centre hospitalier de l'Université de Montréal [CHUM]

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme Chercheurs-boursiers - Senior

Concours 2018-2019

La suralimentation joue un rôle important dans le gain de poids et le développement de l'obésité et des maladies associés tels que les troubles de l'humeur. Les circuits neuronaux contrôlant la motivation et l'émotion exercent une puissante influence sur le comportement et sont fortement influencés par l'état métabolique de l'organisme. Les circuits de récompense cérébrale sont bien impliqués dans l'activation comportementale en réponse à la nourriture et à l'activité physique et dans les déficits motivationnels associés à la dépression. Des preuves émergeant suggèrent que ces substrats neuronaux sont fortement modulés par les lipides, y compris les lipides neuromodulateurs et les lipides provenant de la diète. L'objectif principal de mon programme de recherche est d'étudier le rôle et l'impact des lipides et des médiateurs qui affectent leur signalisation et leur métabolisme sur les processus neurocomportementaux contrôlant les effets de récompense associe avec les aliments savoureux et la régulation des émotions.

Notre recherche éclairera les processus neural et métaboliques par lesquels les lipides interagissent avec les voies cérébrales contrôlant le comportement motivé et les états émotionnels. Ces études sont impératives pour découvrir de nouveaux mécanismes de détection des lipides par le cerveau, faire progresser notre compréhension de la manière dont notre alimentation affecte le comportement et d'identifier des nouveaux cibles pour le traitement de l'obésité et des troubles de l'humeur.