MOBILAÎNÉS: co-création par et pour les aînés d'un guichet unique en mobilité pour optimiser leur autonomie

 

 

Plateforme de financements de la recherche intersectorielle sur le vieillissement

Volet Audace

Concours 2019-2020

 

Composition de l'équipe:

Véronique Provencher,  Université de Sherbrooke (Responsable)
Bessam Abdulrazak,  Université de Sherbrooke (Co-chercheur)
Dany Baillargeon,  Université de Sherbrooke (Co-chercheur)
Patrick Boissy,  Université de Sherbrooke (Co-chercheur)
Nathalie Delli-Colli,  Université de Sherbrooke (Co-chercheuse)
Mélanie Levasseur,  Université de Sherbrooke (Co-chercheuse)
Hélène Pigot,  Université de Sherbrooke (Co-chercheuse)
Caroline Proulx Ville de Sherbrooke (Collaboratrice du milieu)

 

Domaine :  Vieillissement

Secteurs de la recherche : Sciences humaines et sociales, Sciences de la santé, Sciences naturelles et génie

 

Le vieillissement s'accompagne souvent d'enjeux sur le plan de la mobilité. Une diminution des capacités physiques, des ressources financières et/ou du réseau social peuvent amener les aînés à éprouver des difficultés à sortir pour faire des courses, se rendre à un rendez-vous médical ou se divertir. Les aînés peuvent aussi craindre ou éviter d'utiliser certains modes de transport, selon leur personnalité ou leurs valeurs. Il devient donc primordial de favoriser l'autonomie et la liberté de choix des aînés, en les guidant vers des options de transport qui leur conviennent le mieux. Un outil adapté à la réalité des aînés pourrait être développé pour les aider à identifier le mode de transport correspondant à leurs besoins et leurs préférences. Pour relever ce défi, il est essentiel de réunir des aînés et des acteurs du milieu intéressés par la mobilité autour d'une démarche de recherche où tous partagent leurs connaissances et leurs expériences et collaborent à la création de la solution.

Ce projet vise à développer un guichet unique, appelé MOBILAÎNÉS, puis à le mettre à l'essai pour aider les aînés de l'Estrie à se déplacer « où, quand et comment ils le souhaitent ». Une participation conjointe de représentants de plusieurs secteurs tels que les services publics (municipaux et santé), les organismes communautaires, les citoyens-aînés et la recherche (réadaptation, communication, informatique, travail social, promotion de la santé, technologies de la santé) permettront d'atteindre ce but. Ce projet découle directement d'un événement initié récemment par notre équipe, où des représentants de différents secteurs, incluant une vingtaine d'aînés, ont exprimé le besoin de centraliser et de coordonner les services de transport sur le territoire sherbrookois.

D'abord, les membres du comité intersectoriel se réuniront pour comprendre dans quelle mesure les outils de planification de la mobilité existants répondent aux besoins et aux préférences des aînés. Cette étape permettra de mieux définir le format et le contenu du guichet MOBILAÎNÉS. Ensuite, l'équipe créera un prototype de guichet « sur mesure » comprenant, par exemple, site web interactif et soutien téléphonique 24h/24h. Afin d'améliorer le prototype, les aînés et les acteurs du milieu participeront à des séances pour développer ensemble des parcours d'usagers avec embûches et facilitateurs. Le prototype de guichet sera aussi évalué selon des critères déterminés par l'équipe. Enfin, les changements survenus sur le plan de la mobilité après l'utilisation du guichet par l'aîné, tels que la capacité à se déplacer dans la communauté et à se rendre à une activité au moment désiré, seront documentés par et avec les aînés. Mentionnons que les interactions entre les membres de l'équipe intersectorielle seront également considérées afin d'informer d'autres équipes sur les meilleures pratiques à mettre en place.

La co-construction d'un guichet unique permettra de regrouper en un même « lieu » différentes options de transport pour potentialiser leur utilisation par les aînés. En accompagnant les aînés dans l'identification de modes de transport adaptés à leurs besoins et à leurs préférences, MOBILAÎNÉS favorisera leur mobilité et, conséquemment, leur participation sociale et la réduction des effets délétères de l'isolement sur la santé.
 

Appel à propositions