Mesure de la fragilité pour identifier les patients âgés à haut risque de complications après un remplacement valvulaire aortique chirurgical ou percutané

 

Jonathan Afilalo

Hôpital général juif

 

Domaine : santé circulatoire et respiratoire

Programme chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 1

Concours 2013-2014

Un adulte sur 22 sera diagnostiqué avec une sténose aortique (SA) avant ses 80 ans. Étant donné qu'il est attendu que ce segment de la population double d'ici 2036, les projections sont que le nombre d'adultes avec une SA va croître exponentiellement. Le seul traitement prouvé bénéfique contre la SA est un remplacement valvulaire aortique (RVA). Avant de décider de cette procédure, le médecin calcule et est guidé par le risque prédit que le patient peut survivre à une telle chirurgie. Par contre, se fier sur les scores de risques s'avère inexact chez plusieurs patients âgés dû au fait que ces scores ne reflètent aucunement les réserves physiologiques du patient qui seront essentielles lors de la chirurgie. La fragilité est un état de réserves physiologiques diminuées et vulnérables aux facteurs de stress. Plusieurs outils basés sur des épreuves physiques ou des questionnaires existent pour évaluer la fragilité, mais il n'y a aucun consensus sur lequel recommander.

Dans le premier projet nous comparerons cinq outils pour mesurer la fragilité afin de déterminer lequel prédit le mieux la mortalité ou les complications majeures suite à un RVA. Dans le deuxième projet, nous validerons les résultats dans deux grandes bases de données. Dans le troisième projet nous explorerons la masse musculaire mesurée par DEXA comme outil prometteur pour évaluer la fragilité. L'objectif général est d'améliorer notre habilité de prédire les risques en mesurant la fragilité chez les patients âgés référés pour un RVA. Ceci nous permettra d'être en mesure d'assister les médecins dans le choix de thérapie pour les patients atteints de SA. De plus, nous serons en mesure de fournir aux chercheurs et décideurs des prédictions de risques plus précises pour l'analyse de la performance et pour la bonne conduite de recherche clinique.