Mentorat de rétablissement et partenariat patient : une stratégie de recherche portée par les patients pour prévenir les troubles mentaux et du comportement et promouvoir la santé globale

 

Jean-François Pelletier

CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal

 

Domaine : services de santé

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2018-2019

Ce programme de recherche a pour but de mieux comprendre comment le mentorat de rétablissement peut contribuer à : Axe I) la prévention des troubles mentaux et du comportement chez les jeunes; Axe II) la promotion de la santé mentale des patients suivis en oncologie; et Axe III) la promotion de la santé physique des patients avec des troubles mentaux graves. Le mentorat de rétablissement est une forme de partenariat patient, soit de partenariat patient-patient, entre pairs. Cette stratégie axée sur le patient et son projet de vie repose sur la prise en compte individuelle et collective, par les patients eux-mêmes, du soutien social en tant que déterminant de la santé et du bien-être. Elle vise à traduire les savoirs expérientiels des personnes vivant avec des troubles mentaux ou du comportement, qui peuvent être subséquents à un problème de santé physique chronique, en capacité de repérage, en vue de pouvoir les mobiliser, des compétences plus ou moins latentes chez tout patient d'être partenaire actif de ses soins et premier artisan de son rétablissement. Le mentor de rétablissement transforme son expérience de la maladie chronique qui l'a affecté, la sienne ou celle d'un proche, en expertise d'accompagnement de personnes avec un vécu similaire.

Nous postulons que le mentorat de rétablissement va favoriser le partenariat de soins en tant que coopération-collaboration entre les patients, leurs proches et les intervenants de la santé ou du communautaire, s'inscrivant dans des processus dynamiques d'interaction et d'apprentissage qui favorisent l'autodétermination des patients et l'atteinte de résultats de santé optimaux. Les connaissances générées par ce programme de recherche vont alimenter en continu le programme de formation de mentors de rétablissement, et inversement, soit pour une meilleure reconnaissance et capacité d'évaluation des retombées multi-niveaux de cette fonction en émergence.