Mécanismes neurologiques de vieillissement et leurs impacts sur la communication verbale

 

Pascale Tremblay

Institut universitaire en santé mentale de Québec

 

Domaine : Vieillissement

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2013-2014

Selon l'Institut de la statistique du Québec, d'ici à 2051, la population de 65 ans et plus connaitra une croissance plus importante que celle de tous les autres groupes d'âge. L'augmentation de l'espérance de vie est sans conteste l'une des réussites les plus remarquables de la science moderne. Or, cette augmentation entraine de multiples répercussions sur la santé et la qualité de vie des ainés. On estime que jusqu'à 12 % des ainés vivent avec des troubles de la communication, lesquels diminuent leur qualité de vie.

L'un des effets les plus fréquents du vieillissement est une difficulté à percevoir la parole en présence de bruit (par exemple lorsque plusieurs personnes parlent simultanément); malheureusement, la source de ces troubles est inconnue. Mon programme de recherche vise à identifier les causes de ces troubles. Lors d'une première étude, l'impact de la diminution de l'acuité auditive et visuelle et de l'attention sur la perception de la parole au cours du vieillissement sera évalué. Au cours des études suivantes, les mécanismes neurologiques associés à la détérioration des habiletés communicatives au cours du vieillissement seront identifiés grâce à des techniques modernes d'imagerie et de stimulation du cerveau.

Au cours de ces études, des adultes en santé performeront plusieurs tâches de perception de la parole. Leur performance sera examinée en lien avec l'anatomie et le fonctionnement de certaines aires du lobe frontal impliquées dans la perception de la parole. Ces études contribueront à identifier les causes des troubles de la communication liées au vieillissement. Les connaissances ainsi générées seront utiles au développement de nouvelles stratégies de réadaptation qui permettront de prévenir ou de traiter les problèmes de communication liés au vieillissement. Ultimement, les ainés bénéficieront de services de réadaptation adaptés à leurs besoins.