Mécanismes moléculaires de la division cellulaire

 

Gilles Hickson

Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

 

Domaine : cancer

Programme chercheurs-boursiers - Senior

Concours 2017-2018

L'objectif global de ce programme de recherche est de comprendre les mécanismes moléculaires de la division cellulaire, en particulier la phase finale, la cytocinèse, qui partitionne physiquement une cellule en deux. Les erreurs dans la cytocinèse mènent à des anomalies génomiques qui peuvent produire le cancer. Nous travaillons donc à la fois pour avancer la science fondamentale, mais aussi pour identifier des cibles potentielles pour les thérapies anticancéreuses.

Les mécanismes de la cytocinèse doivent être extrêmement robustes afin de s'assurer que chacun des milliards de divisions cellulaires qui se produisent tous les jours de nos vies se termine avec succès. Des redondances moléculaires parmi le processus garantit la fidélité, mais rend la tâche de les déchiffrer plus difficile. Mais, ceci représente un objectif important pour trouver des nouveaux médicaments. Nous utilisons un système génétique où nous pouvons inhiber certaines protéines à volonté (où même des régions précises d'une protéine) pour déterminer, par de la microscopie à haute résolution, les effets sur la division cellulaire.

Nous nous concentrons sur quelques protéines clés, tel que l'Anilline, qui peut se lier à plusieurs autres protéines importantes. L'Anilline semble fonctionner comme organisateur centrale, mais nous cherchons à comprendre comment précisément. Notre approche nous permet de tester les contributions de différentes protéines sur la cytokinèse et d'avancer les connaissances.

Le but ultime est de comprendre toutes les contributions moléculaires à la division, ce qui permettra potentiellement de pouvoir cibler spécifiquement les cellules cancéreuses qui sont partiellement défectueuses en leur division.