Mécanismes cellulaires et moléculaires régulant le développement et la survie des neurones dopaminergiques

 

Martin Lévesque

Centre de recherche de l'institut universitaire en santé mentale de Québec [CRIUSMQ]

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2017-2018

Partenaire

Parkinson Québec

Les neurones dopaminergiques du mésencéphale jouent des rôles cruciaux dans le contrôle d'une variété de fonctions du cerveau, incluant les mouvements volontaires, l'humeur, la récompense, l'attention et le stress. Une dysfonction ou un développement anormal de ces neurones est à l'origine de plusieurs maladies du cerveau tels la schizophrénie, les troubles de l'attention de même que la dépression. La dégénérescence des neurones dopaminergiques du mésencéphales représente également la principale cause de la maladie de Parkinson, un des plus importants désordre neurologique humain.

On connait encore très mal comment les neurones dopaminergiques arrivent à trouver leurs cibles au cours du développement et encore moins les facteurs qui régulent le guidage de ces axones tout au long de leur parcours. L'objectif de mon programme de recherche est de comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires régulant le développement et le maintien des circuits neuronaux dopaminergiques. Plus spécifiquement, nos projets de recherche visent à :

1) Élucider les rôles des facteurs intrinsèques comme les facteurs de transcription durant le développement embryonnaire et chez l'adulte

2) Identifier et définir la fonction des molécules régulant le guidage axonal et l'innervation appropriée des cibles propres aux neurones dopaminergiques

3) Appliquer nos découvertes fondamentales au développement de nouvelles thérapies visant à protéger ces neurones de la dégénérescences de même que des thérapies de remplacement cellulaire efficaces afin de régénérer les circuits dopaminergiques à partir de cellules souches.