Maladies neurovasculaires : facteurs de risque et prévention en population générale

 

Christel Renoux

CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal

 

Domaine : santé des populations

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2019-2020

L'objectif général de mon programme de recherche est d'étudier le risque d'attaques cérébrales et leurs conséquences, ainsi que l'efficacité et les effets indésirables des médicaments utilisés pour les prévenir. Les personnes atteintes de certaines maladies cardiaques présentent un risque élevé d'attaque cérébrale mais aussi de démence causée par la survenue de ces attaques cérébrales. Des médicaments appelés anticoagulants sont utilisés pour limiter la survenue d'attaques cérébrales chez ces patients mais nous ne savons pas si l'utilisation de ces médicaments permettrait de prévenir la survenue d'une démence.

Mon premier projet aura donc pour objectif d'étudier l'effet des anticoagulants sur le risque de démence chez ces patients. Mon deuxième projet s'intéressera au risque de récidive d'attaque cérébrale ainsi qu'à l'efficacité et aux effets secondaires potentiels des anticoagulants dans la prévention de ces récidives chez les femmes comparativement aux hommes. En effet, les femmes présentant des attaques cérébrales à un âge plus avancé que les hommes, le risque de récidive et l'impact des traitements pourraient être différents chez les femmes. Enfin, dans un troisième projet, j'étudierai le risque d'attaque cérébrale et de crise cardiaque chez les hommes âgés traités par testostérone comparativement aux hommes ne recevant pas ce traitement.

En effet, les prescriptions de testostérone sont en augmentation mais le risque d'effets secondaires est incertain. La réalisation de larges études en population générale représente une source inestimable d'information pour parfaire nos connaissances sur les attaques cérébrales afin de mieux les prévenir et mieux les traiter. Les projets proposés apporteront donc des informations cruciales tant aux médecins qu'aux patients afin d'optimiser la prévention et la prise en charge de ces maladies sur la base de données scientifiques récentes et solides.