Les petits ARN nucléolaires, de nouveaux régulateurs clés de l'expression des gènes : mécanisme d'action, conséquences fonctionnelles et rôles dans le cancer de l'ovaire

 

Michelle Scott

Université de Sherbrooke

 

Domaine :  cancer

Programme chercheurs-boursiers - Junior  2

Concours 2017-2018

L'expression des gènes, c'est-à-dire le niveau de produit résultant de chaque gène, est étroitement contrôlé, et cause de nombreuses maladies lorsque dérégulée. L'expression des gènes nécessite plusieurs étapes et des centaines de facteurs jouent un rôle important dans ces procédés. Nous avons récemment découverts des rôles importants pour les petits ARN nucléolaires dans la régulation de l'expression des gènes, alors que ces petits ARN avaient plutôt été caractérisés comme jouant un rôle dans la production des ribosomes, les machines moléculaires impliquées dans la production des protéines.

Pour mieux caractériser les petits ARN nucléolaires et comprendre leurs rôles multiples dans les cellules, nous avons élaboré une méthodologie de séquençage capable de les quantifier avec précision. Nos analyses préliminaires indiquent que ces ARN font partie des molécules les plus abondantes des cellules et leur abondance est perturbée dans des tissus pathologiques dont dans le cancer de l'ovaire.

Nous proposons maintenant d'employer cette nouvelle méthodologie pour 1) investiguer la possibilité d'utiliser certains petits ARN nucléolaires comme marqueurs pour le cancer de l'ovaire et déterminer le rôle de ces ARN dans la progression de cette maladie; 2) déterminer comment ces ARN sont produits et les facteurs protéiques dont ils dépendent; 3) prédire les cibles de ces ARN au niveau de l'expression des gènes, et 4) déterminer les conséquences de ces niveaux de contrôle sur les protéines résultantes.

Ceci permettra une meilleure compréhension des nombreux rôles de ces ARN abondants dans les cellules et des conséquences de leur dérégulation dans de nombreuses maladies, permettant l'identification de nouvelles pistes et l'exploration de nouvelles avenues complémentaires aux traitements actuels.