Les kinases mitotiques et la régulation de l'aneuploïdie et cancer

 

Sabine Elowe

Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval

 

Domaine : cancer

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2017-2018

Environ un sur deux Canadiens développera un cancer au cours de leur vie. Cependant, les traitements du cancer ont peu changé au cours des 30 dernières années. Les récentes réussites de GLEEVEC et de médicaments similaires ont suscité un intérêt considérable dans la production de plusieurs inhibiteurs qui fonctionnent de la même manière, même si elles manquent parfois de spécificité et les tumeurs peuvent devenir résistantes. Une approche alternative qui gagne du terrain est de cibler spécifiquement les cellules cancéreuses alors qu'ils se divisent, provoquant la mort cellulaire spécifique du cancer à la suite d'erreurs de ségrégation chromosomique massives.

Cette approche serait non seulement plus efficace, mais considérablement diminuer les effets secondaires que des doses plus faibles de chaque médicament seraient nécessaires, et diminuerait la possibilité d'acquérir une résistance, lorsqu'elle est utilisée dans la thérapie de combinaison. Avec cet esprit, mon laboratoire souhaite étudier la façon dont cette approche pourrait être utilisée pour cibler les molécules impliquées dans la division cellulaire, un processus qui est toujours perturbé dans le cancer. Nous étudions les mécanismes de la façon dont les protéines clés qui gardent l'intégrité du processus de division cellulaire sont déréglementées dans les cellules cancéreuses et comment ils peuvent être potentiellement ciblés pour tuer spécifiquement les cellules cancéreuses et non le tissu voisin sain.

Notre travail se concentre donc sur la biologie fondamentale du cancer, mais aussi le développement de médicaments qui ciblent certaines des protéines que nous étudions dans le but ultime de développer de nouveaux traitements contre le cancer. Notre recherche dans la biologie fondamentale du cancer est donc conduit directement à de nouveaux progrès dans la science derrière le développement du cancer et de traduire des avantages tangibles pour la population canadienne.