Les comorbidités, la fragilité et les personnes âgées atteintes d'épilepsie : un programme de recherche à multiples facettes pour améliorer les soins médicaux d'une population de patients en croissance rapide

 

Keezer Mark

Centre hospitalier de l'Université de Montréal [CHUM]

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme Chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 1

Concours 2019-2020

L'épilepsie est une maladie chronique du cerveau. Bien que l'épilepsie puisse survenir à tout âge, elle est plus fréquente chez les personnes âgées de plus de 65 ans, affectant une personne sur cent. Mes recherches portent sur la relation entre l'épilepsie et d'autres maladies chroniques, appelées comorbidités.
Je m'intéresse également à la façon dont les comorbidités interagissent avec la fragilité des personnes âgées atteintes d'épilepsie et comment ces deux facteurs devraient influencer le choix du traitement. Mon programme de recherche est divisé en 3 projets.

Le premier projet utilise l'Étude Longitudinale Canadienne sur le Vieillissement (ÉLCV), qui est une base de données de recherche comprenant des données sur plus de 50 000 Canadiens. J'étudierai la façon dont les comorbidités de l'épilepsie se rapportent aux multiples mesures de la santé et du bien-être chez les personnes atteintes d'épilepsie. J'utiliserai également l'ELCV pour étudier les raisons pour lesquelles les maladies vasculaires, y compris les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux, sont plus fréquentes chez les personnes atteintes d'épilepsie.

Mon deuxième projet consiste à recruter des personnes âgées d'au moins 60 ans présentant toutes une nouvelle épilepsie, mais pour lesquelles il n'y a pas de cause évidente après une série d'enquêtes standards. Dans ce projet, j'étudierai si ces personnes ont plus de maladies vasculaires qu'on pourrait s'y attendre. Chaque individu subira également des examens avancés d'imagerie cérébrale afin de déterminer si ces nouveaux tests expérimentaux peuvent détecter de petits accidents vasculaires cérébraux qui pourraient expliquer l'épilepsie de ces personnes.

Mon troisième projet porte sur les meilleurs médicaments pour traiter l'épilepsie chez les personnes âgées. Je me concentrerai particulièrement sur la façon dont les comorbidités et la vulnérabilité physique et mentale globale d'une personne à la maladie (appelée fragilité) peuvent aider à déterminer le traitement médical optimal pour une personne âgée atteinte d'épilepsie.