Le rôle des kinases mitotiques Bub1 et BubR1 dans la prévention de l'instabilité chromosomique

 

Sabine Elowe

Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université Laval (CRCHUQ-CHUL)

 

Domaine : Cancer

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2012-2013

L'Aneuploidie est définie par un nombre anormal de chromosomes. Elle est causée par une division cellulaire aberrante et est l'anomalie génétique la plus fréquente chez l'humain. Elle est  la cause principale de fausses couches; environ 30 % des avortements spontanés présentent une aneuploïdie. Le syndrome de Down, qui est causé par une aneuploïdie du chromosome 21 (3 au lieu de 2 exemplaires) est l'anomalie chromosomique la plus fréquente chez les nouveaux-nés (1/800-1/1 000 naissances). Dans les cancers, l'aneuploïdie est le trait génétique le plus courant. Les mécanismes moléculaires qui conduisent à l'aneuploïdie restent mal compris. L'aneuploïdie est controlée par des points de contrôles qui permettent de détecter les erreurs et freiner la division cellulaire jusqu'à ce que ces erreurs soient corrigées. Un des mécanismes impliqués est connu sous le nom de « SAC » ou the Spindle Assembly Checkpoint. Le SAC permet d'assurer une ségrégation normale des chromosomes.

Ce projet vise à comprendre la régulation d'un groupe essentiel d'enzymes qui régulent le processus de division des chromosomes, et donc qui jouent un rôle central dans la prévention du cancer et des maladies chromosomiques. En particulier, la fonction catalytique de ces enzymes est mal comprise, ainsi que leur régulation pendant les différents stades de la division cellulaire. Déterminer comment ces enzymes agissent sur leurs cibles et comment ils sont régulés pendant la division cellulaire est essentiel. Ce programme de recherche vise à étudier deux mécanismes qui sont des cibles potentielles pour les therapies futures.