Le rôle des interactions entre la protéine HuR et ses partenaires protéiques dans le cancer

 

Christopher von Roretz

Collège John Abbott

 

Domaine : cancer

Programme d'appui à la recherche pour les enseignants-chercheurs de collège

Concours 2015-2016

Le cancer est le résultat d'erreurs génétiques dans la régulation des événements typiques cellulaires. Un exemple de cela est la manière dont une cellule meurt suite à des stresseurs externes, ou suite à une absence de réponse  à des signaux normaux. Les cellules cancéreuses bloquent cette façon de suicide cellulaire, qui s'intitule «l'apoptose», et continuent à grandir sans arrêt. Étudier le processus de l'apoptose, ainsi que la méthode dont le cancer  bloque celle-ci, sont parmi les domaines de recherche sur le cancer les plus importants. J'ai déjà participé à la découverte d'un facteur spécifique qui est impliqué dans la mort cellulaire. Celui-ci est HuR. Cette protéine influence plusieurs processus cellulaires, (différents les uns des autres),  par différentes méthodes, incluant la croissance cellulaire, qui est exagérément augmentée dans le cancer, et l'apoptose, qui est manquante dans celui-ci. Ce double rôle de HuR le place comme un candidat intéressant pour la recherche, car il interagit avec des facteurs qui activent et inhibent le cancer. Dans mes projets antérieurs, nous avons découvert que HuR coordonne la survie et la mort des cellules en étant modifié suite à un traitement de stress létal. Cette modification d'HuR influence son comportement et augmente la mort cellulaire.

Dans cette application, je propose de mieux comprendre les interactions d'HuR avec d'autres protéines, avant et après qu'il soit modifié, et l'importance de ces interactions au rôle qu'HuR joue dans l'apoptose. En améliorant notre compréhension de la manière dont cette protéine fonctionne, nous pouvons découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques contre le cancer.