Le Dépistage du Cancer du Poumon par Tomodensitométrie à Faible Dose au Québec

 

Nicole Ezer

Centre universitaire de santé McGill [CUSM]

 

Domaine : cancer

Programme Chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 1

Concours 2019-2020

Le dépistage du cancer du poumon au moyen de trois tomodensitométries (TDM) annuelles à faible dose du thorax permet de déceler rapidement le cancer du poumon. La détection précoce du cancer du poumon améliore significativement les taux de survie pour le cancer du poumon. Deux grandes études menées aux États-Unis et en Europe ont démontré que le dépistage  chez les fumeurs diminuait la mortalité due au cancer du poumon de 20% et la mortalité globale de 7% dans plus de 50 000 patients dépistés. Il s'est avéré rentable au Canada et a été recommandé par le Groupe d'Étude Canadien sur les Soins de Santé Préventifs en Avril 2016. Cela représente le changement le plus important dans la gestion du cancer du poumon depuis plus de 10 ans. Mon programme de recherche vise à adapter les interventions en santé pour optimiser les pratiques de dépistage du cancer du poumon au Québec.
 
Premièrement, je créerai un programme de dépistage du cancer du poumon géré par une infirmière. Nous calculerons le risque de cancer du poumon chez chaque patient qui s'enregistre afin de proposer un dépistage uniquement aux fumeurs à risque élevé de cancer du poumon. Nous déterminerons des méthodes pour éviter le dépistage des patients qui ne vont pas bénéficier (du aux risques de complications liés aux procédures et la limitation du surdiagnostic qui n'aurait pas d'impact sur leur survie). Nous déterminerons également la meilleure méthode pour offrir un sevrage tabagique aux patients intéressés par le dépistage, car cela améliorera également la survie globale des participants intéressés par le dépistage. Deuxièmement, mon programme incorporera des technologies d'intelligence artificielle pour améliorer la concordance au lignes directrices suggéré par les radiologistes, et la détection du cancer du poumon sur les TDM du thorax effectués pour détecter un cancer du poumon de stade précoce.