La santé mentale et prevention de suicide chez les populations autochtones: un projet de recherche sur la compréhension de ses chemins et la promotion du bien- être basé sur les meilleures pratiques

 

Eduardo Chachamovich

CIUSSS de l'Ouest-de-l'Ile-de-Montréal

 

Domaine : santé  des populations

Programme chercheurs-boursiers-cliniciens - Junior 2

Concours 2017-2018

Mes projets de recherche pour les 4 prochaines années mettront l'accent sur l'identification et la mise en marche des meilleures pratiques en matière de santé mentale et de prévention du suicide dans les régions circumpolaires du Canada et ailleurs dans le monde. La prévalence des problèmes de santé mentale est significativement plus élevée chez les peuples Autochtones, dont les taux de tentatives de suicide et de décès.

La vaste majorité des personnes touchées sont des jeunes âgés entre 15-24 ans, donc les conséquences sont encore plus dramatiques. J'ai complété des projets de recherche complémentaires en coopération avec les Inuits , Samis et des Collectivités Yupaq au Canada ( Québec, le Nunavut et les Territoires du Nord - Ouest) , de la Norvège et des États-Unis ( Alaska ) afin de mieux comprendre les problèmes de santé mentale dans le contexte de changement rapide les sociétés de plus en plus influencées par des valeurs du Sud.

Nous avons aussi obtenu des financements pour l'établissement , la mise en oeuvre et l'évaluation culturelle des stratégies pour la promotion de santé mentale chez les jeunes et des stratégies de prévention du suicide dans les communautés autochtones dans le Nord canadien.