La génétique moléculaire des neurocristopathies

 

Nicolas Pilon

Université du Québec à Montréal [UQAM]

 

Domaine :  santé de la mère, des enfants et des adolescents

Programme chercheurs-boursiers - Senior

Concours 2017-2018

Les neurocristopathies forment un groupe spécifique de maladies génétiques rares qui ont en commun un dérèglement des cellules de la crête neurale. Ces cellules proviennent du tube neural (ébauche du système nerveux central), duquel elles se détachent afin de coloniser plusieurs régions de l'embryon en développement et d'ainsi générer plusieurs types cellulaires différents. Elles engendrent, entre autres, les cellules de pigmentation (mélanocytes), les neurones et cellules gliales du système nerveux périphérique, le squelette cranio-facial de même que certaines cellules clés du système cardio-vasculaire et de l'oreille interne. Toutes ces importantes contributions font en sorte qu'un dérèglement des cellules de la crête neurale – affectant leur capacité de migration ou encore leur nombre – entraîne de graves malformations congénitales touchant souvent plus d'une structure anatomique. Malheureusement, la cause génétique de même que le mécanisme pathogénique sous-tendant la majorité des neurocristopathies demeurent peu connus. Or, ceci est impératif pour une bonne prise en charge des patients et le conseil génétique aux parents.

Pour remédier à ces problèmes, nos travaux visent à 1) identifier de nouveaux gènes causatifs de certaines neurocristopathies comme la maladie de Hirschsprung, le syndrome Waardenburg et le syndrome CHARGE; 2) comprendre la fonction de ces gènes en condition normale et pathologique; et 3) à utiliser ces informations afin de développer de nouvelles approches thérapeutiques ciblées. Pour ce faire, nous utilisons la souris comme organisme modèle en prenant avantage des méthodes de pointe en manipulation et analyse du génome. Ces analyses sont aussi complémentées par des approches plus classiques de biologie moléculaire et cellulaire. Enfin, par l'entremise de collaborations avec différents chercheurs en milieu clinique d'ici et d'ailleurs, nous voyons à valider nos découvertes chez des enfants souffrant des maladies à l'étude.