L'imagerie moléculaire quantitative au service de la médecine personnalisée

 

Philippe Després

Université Laval

 

Domaine : cancer

Programme chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2016-2017

La tomographie par émission de positons (TEP) et la tomographie d'émission monophotonique (TEM) sont devenues de puissantes modalités d'imagerie médicale pouvant mettre en lumière de nombreux processus biologiques, tant pour des examens cliniques qu'à des fins de recherche et de développement. Ces modalités permettent d'imager la fonction des structures en plus de leurs caractéristiques anatomiques. En d'autre mots, il est possible d'imager le fonctionnement biologique des structures en non seulement leurs contours. En clinique, les examens TEP et TEM sont le plus souvent interprétés par une simple inspection visuelle des images. Or, les modalités TEP et TEM peuvent fournir des indices beaucoup plus précis sur l'état d'une structure, à condition d'utiliser des méthodes d'acquisition et d'analyse appropriées. 

Ce programme de recherche, basé sur de telles méthodes dites quantitatives, vise à utiliser l'imagerie TEP et TEM pour bonifier deux volets d'une approche personnalisée en médecine: caractérisation des maladies et adaptation des traitements pour chaque patient. En cancer de la prostate, l'imagerie TEP quantitative permettra des diagnostics plus précis sans le recours à des biopsies invasives. Elle permettra aussi aux cliniciens de mieux cibler la zone à traiter. En médecine nucléaire, la TEM quantitative sera utilisée pour planifier et optimiser la dose d'agents radio-pharmaceutiques injectée aux patients souffrant de tumeurs neuroendocrines, pour obtenir de meilleurs résultats thérapeutiques.

En résumé, le programme de recherche proposé permettra aux cliniciens de faire des choix plus éclairés, menant à des résultats thérapeutiques supérieurs, à des effets secondaires moindres, à des coûts inférieurs pour le système de santé et à une meilleure expérience globale pour le patient.