L'identification de signatures génomiques somatiques liées au microenvironnement tumoral et leur rôle dans la prise en charge personnalisée du cancer du rein

 

Yasser Riazalhosseini

Université McGill

 

Domaine : cancer

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 2

Concours 2019-2020

Mon programme de recherche vise à utiliser des approches de biologie des systèmes et de génomique fonctionnelle afin d'alléger le fardeau du carcinome rénal (RCC; « renal cell carcinoma »). La majorité (~75%) des RCCs sont des carcinomes à cellules claires (ccRCC; « clear cell RCC »), caractérisés par une grande hétérogénéité pronostique. Pour les 75-80% des patients qui présentent des tumeurs rénales localisées, la norme de soins demeure la néphrectomie radicale/partielle ou l'ablation de la tumeur. Par contre le tiers des patients ccRCC rechutent et la survie chez les patients atteints d'un carcinome métastatique peut varier entre quelques mois et plusieurs années. Cette grande variabilité clinique pose des défis importants pour la prestation de soins de précision tels que l'identification de patients à haut-risque de récidive post-opératoire et de traitements les plus efficaces.

Les objectifs de ce programme sont donc d'identifier des marqueurs génomiques de pronostic robustes ainsi que de nouvelles cibles thérapeutiques favorisant une approche de médecine de précision en RCC. Nous allons exploiter la puissance de la médecine computationnelle et utiliser une variété d'approches génomiques et de biologie intégrative afin de mapper les interactions entre les mutations de la tumeur et les caractéristiques biologiques du patient/de l'hôte (particulièrement le microenvironnement tumoral), pour éventuellement ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques personnalisées pour les patients atteints de RCC.