L'architecture moléculaire d'un meilleur départ: une étude sur la santé mentale maternelle et son impact sur le neurodéveloppement de l'enfant

 

Kieran O'Donnell

Centre de recherche de l'IUSM Douglas

 

Domaine : santé de la mère, des enfants et des adolescents

Programme Chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2019-2020

Une femme sur quatre souffre d'un problème de santé mentale périnatale. Au Québec, cela correspond à près de 20 000 femmes chaque année. Les problèmes de santé mentale maternelle prénatals sont associés à des effets adverses sur la santé maternelle tout en produisant un impact négatif sur le développement neurologique de l'enfant. Leurs effets sont cliniquement significatifs et peuvent persister au moins jusqu'au début de l'âge adulte. Malgré des preuves évidentes supportant l'importance de la santé mentale de la mère, nous ne disposons actuellement d'aucun modèle de prédiction clinique pour identifier avec précision les femmes et leurs enfants à risques de développer des problèmes de santé mentale.

Il devient nécessaire d'élaborer des modèles de prévision plus précis pour s'assurer que les ressources périnatales en santé mentale offertes actuellement de façon restreinte aux femmes au Canada puissent être ciblées plus efficacement.

Mon programme de recherche s'intéressera à ces enjeux en élaborant et validant des mesures de variation génétique fonctionnelle pouvant être utilisées pour prédire la santé mentale maternelle ainsi que ses effets sur la santé mentale de l'enfant. Ma recherche se concentrera également sur des thèmes complémentaires visant à comprendre les différences individuelles chez la mère et l'enfant les prédisposant à développer des problèmes de santé mentale.

Thème 1: Construire de meilleurs modèles de prédiction (biologiquement informés).
Thème 2: Différences individuelles dans l'efficacité du traitement des interventions périnatales.
Thème 3 : Biomarqueurs qui reflètent l'impact de l'adversité périnatale au niveau de chaque enfant.

Collectivement, ce programme de recherche fera progresser notre compréhension de la santé mentale maternelle prénatale et de son impact au niveau de chaque enfant. Ces connaissances contribueront à l'augmentation de stratégies de dépistage plus efficaces afin de mieux identifier et traiter les femmes et les enfants à risques des effets négatifs des problèmes de santé mentale périnatals.