L'acquisition et l'analyse des signaux biologiques chez les nouveau-nés: l'USIN du futur?

 

Samantha Latremouille

Centre universitaire de santé McGill [CUSM]

 

Domaine : santé de la mère, des enfants et des adolescents

Programme Formation de doctorat

Concours 2019-2020

Partenaire:

Fondation des Étoiles

Il existe des diverses raisons pour lesquelles les nouveau-nés ont besoin de soins intensifs. La raison principale est due à la prématurité qui a augmenté au cours des 25 dernières années, à tel point qu'en réalité, une naissance sur dix est prématurée. La surveillance des signaux biologiques de ces bébés, tels que la fréquence cardiaque, la température et la respiration, est une norme de soins. Cependant, seulement les moyennes ou les tendances de ces moyennes au fil du temps sont utilisées par l'équipe médicale. Malheureusement, il existe beaucoup d'informations importantes qui peuvent être obtenues en analysant ces signaux qui ne sont pas encore utilisées à plein potentiel.

Notre recherche se concentre à analyser ces signaux en utilisant des méthodes avancées, qui ont été démontrées pour améliorer les soins médicaux. Nous étudierons les nourrissons prématurés et les nourrissons à terme dans diverses situations cliniques. En fin de compte, nous allons travailler vers une analyse automatisée et en temps réel de ces signaux, qui sera capables de détecter les changements au chevet du patient; un outil qui sera facilement accessible aux infirmières et aux médecins. Cet outil peut aider à déterminer les réponses aux différents types de traitement et à prévoir des résultats importants. Une telle approche individualisée peut améliorer les résultats et, en même temps, réduire la durée de l'hospitalisation et les coûts liés à la santé.