Intervenir en partenariat avec les personnes âgées fragiles et leurs proches lors de la planification du congé hospitalier pour faciliter le retour à domicile

 

Véronique Provencher

Centre de recherche sur le vieillissement de l'IUGS

 

Domaine : vieillissement

Programme chercheurs-boursiers - Junior 1

Concours 2017-2018

On estime qu'environ un patient âgé fragile sur trois serait ré-hospitalisé dans les 30 jours après avoir quitté l'hôpital. La majorité de ces ré-hospitalisations pourraient toutefois être évitées grâce à une meilleure planification des congés. Mieux planifier le congé de l'hôpital aidera à améliorer la santé des aînés et réduire les coûts dus aux ré-hospitalisations. Or, chez ces patients plus vulnérables, la planification des congés est souvent très compliquée : Les risques identifiés à l'hôpital reflètent-ils réellement ceux encourus par le patient lors de son retour à domicile? Comment trouver un compromis lorsque le patient souhaite retourner « chez lui », alors que les intervenants et les proches craignent pour sa sécurité? Afin de bien répondre à ces questions, il faut offrir des interventions adaptées aux besoins des personnes âgées avant et après le congé, et impliquant activement les patients et leurs proches dans les prises de décision concernant le retour à domicile.

Cependant, ces interventions ne sont pas appropriées pour tous les patients, applicables dans tous les milieux de soins, ni acceptables pour tous les acteurs. Mon programme propose d'offrir des interventions appropriées, applicables et acceptables afin d'aider à mieux planifier le congé de l'hôpital et faciliter le retour à domicile de ces patients âgés. Trois interventions (guide d'aide à la décision, outil technologique, démarche australienne de planification du congé) seront ainsi développées et adaptées en collaboration avec des décideurs, gestionnaires, cliniciens et représentants de patients. Notre approche vise à réduire les risques à domicile, tout en favorisant l'autonomie des aînés dans les prises de décision concernant leur retour à domicile. Mes résultats aideront à améliorer l'organisation et la qualité des services de santé offerts aux patients âgés vulnérables lorsqu'ils retournent à domicile après une hospitalisation.