Insulinorésistance et santé osseuse chez l'obèse : rôle des nutriments et des facteurs hormonaux

 

Claudia Gagnon

Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval

 

Domaine : nutrition et métabolisme

Programme chercheurs-boursiers-cliniciens - Junior 2

Concours 2017-2018

L'obésité touche de plus en plus de Canadiens. Celle-ci prédispose à plusieurs problèmes de santé dont le diabète de type 2 et la maladie cardiovasculaire. Mise à part la perte de poids, il n'existe pas d'intervention nutritionnelle spécifique pour améliorer la santé cardiométabolique dans cette population. Ce programme de recherche vise à déterminer si la consommation de produits laitiers ainsi que la prise de suppléments de vitamine D, seule ou en combinaison avec des protéines de poisson et des acides gras oméga-3, peuvent diminuer le risque de développer le diabète de type 2 et la maladie cardiovasculaire chez les individus souffrant d'obésité. Il vise également à évaluer si certains individus sont génétiquement prédisposés à mieux répondre à ces interventions nutritionnelles.

Par ailleurs, contrairement à la croyance populaire, les individus ayant une obésité ont une fragilité osseuse accrue, les mettant à risque de fracture. Ce programme de recherche s'intéresse également aux facteurs (principalement hormonaux) influençant la santé osseuse des individus ayant une obésité. De plus, l'impact sur la santé osseuse d'interventions reconnues pour la perte de poids, notamment la restriction calorique, le liraglutide (un nouveau médicament récemment accepté pour le traitement de l'obésité) et les chirurgies bariatriques, sera évalué.