Identification de prédicteurs péri-opératoires pour améliorer l'estimation du risque cardiovasculaire chirurgical et déterminer leur impact sur la santé cardiovasculaire chez les patients subissant des chirurgies non-cardiaques

 

Amal Bessissow

Centre universitaire de santé McGill [CUSM]

 

Domaine : santé circulatoire et respiratoire

Programme Chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 1

Concours 2019-2020

De plus en plus de personnes avec multiples problèmes de santé subissent des chirurgies. Ces patients sont à haut risque de complications post-opératoires telles qu'une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou la mort. L'objectif de mon programme de recherche est d'améliorer la prédiction du risque cardiovasculaire avant la chirurgie. Ceci permettra aux médecins d'identifier les patients à haut risque de complications après la chirurgie et ainsi de prendre les mesures nécessaires avant et après la chirurgie pour prévenir ses complications. Mon programme de rechercher comporte 3 projets. La première étude a pour but de déterminer l'impact de l'ajout d'un test évaluant la forme physique de patients chirurgicaux au score de risque habituel. Ceci aura pour but d'améliorer l'estimation du risque associé à la chirurgie et d'identifier de façon plus adéquate les patients à haut risque. Cette étude a été débutée et a recruté plus de 550 patients à ce jour. Le deuxième projet évalue l'effet d'un programme de pré-habilitation (un programme de 4 semaines durant lequel le patient participe à un programme d'exercice physique et reçoit un support psychologique et nutritionnel avant la chirurgie) sur un test sanguin appelé BNP. Plus la valeur de BNP est élevée avant la chirurgie, plus le risque de complications post-opératoires augmente.

Cette étude va tester si le programme de pré-habilitation diminuera la valeur de BNP et ainsi réduira le risque de complications après la chirurgie. Finalement, le troisième projet consiste à former un groupe de médecin experts canadiens pour rédiger des lignes directrices nationales concernant l'utilisation de corticostéroïdes avant et après la chirurgie. Ce médicament cause un débalancement hormonal qui peut causer des complications comme la basse pression artérielle pouvant causer la mort si donné en quantité insuffisante.