Favoriser la santé buccodentaire grâce à la recherche interdisciplinaire : intervention, accès et impact

 

Elham Emami

Université de Montréal

 

Domaine : appareil locomoteur et arthrite

Programme chercheurs-boursiers cliniciens - Junior 1

Concours 2015-2016

De nombreux Canadiens souffrent de douleurs et d'infections dentaires, de perte de dents, de prothèses mal ajustées et n'ont pas accès aux soins dentaires ni les moyens financiers pour les payer. De plus, il subsiste une mauvaise compréhension des problèmes buccodentaires causant des maladies systémiques. Conséquemment, des traitements adéquats, des lignes directrices et politiques sont nécessaires afin d'améliorer la santé buccodentaire au Canada.

En effet, la santé buccodentaire individuelle, communautaire et populationnelle est définie par une  combinaison de facteurs biologiques, comportementaux, environnementaux et sociaux. Une recherche collaborative pourrait résoudre ces problèmes interreliés par des analyses à multiniveaux permettant de cerner les réalités sur la complexité et disparité des maladies buccodentaires.

Dre. Elham Emami, clinicienne-chercheure, a développé un programme de recherche interdisciplinaire dédié à l'amélioration de la santé buccodentaire. Ce programme comporte trois axes principaux  : 1) Intervention : tester des traitements prothétiques pour améliorer la santé buccodentaire et la qualité de vie des personnes édentées ; 2) Accès : déterminer les limites géographiques et sociales quant à l'accès aux services de soins dentaires ; et 3) Impact : établir comment une mauvaise santé buccodentaire peut affecter la santé générale. Des outils de communication appropriés résumant les connaissances acquises suite aux recherches seront transmis au public, aux professionnels de la santé et aux décideurs politiques.

Une des grandes forces du programme de recherche du Dre Emami réside dans les partenariats établis qu'elle a installés auprès des communautés, des décideurs politiques, des dentistes, des médecins, des chercheurs et experts en épidémiologie, en sommeil, en santé des populations, en soins primaires, en milieu rural et urbain, et en recherche en santé buccodentaire. Ces partenariats solides permettront d'améliorer la recherche en santé buccodentaire et de développer la formation interdisciplinaire des futurs cliniciens-chercheurs, encourageant la progression de ses travaux dans l'avenir.