Évaluation de l'impact d'un programme d'exercice de type aérobie chez une population adulte âgée de 25 à 65 ans

 

David Predovan

Columbia University

 

Domaine : vieillissement

Programme : Formation postdoctorale (CITOYENS CANADIENS DOMICILIÉS AU QUÉBEC OU QUÉBÉCOIS)

Concours 2017-2018

Partenaire:

Réseau québecois de recherche sur le vieillissement (RQRV)

Un corpus croissant de recherches indique que les interventions favorisant l'activité physique peuvent améliorer la performance physique et cognitive. À ce jour, la majorité des études ayant évalué l'impact d'un programme d'exercice physique a été restreinte à des échantillons composés de personnes âgées de 65 ans et plus. Chez cette population, on observe des bénéfices spécifiques aux fonctions exécutives après la participation à un programme d'exercice de type aérobie (ETA). Ces fonctions, corrélées au niveau d'autonomie des personnes âgées, permettent d'adapter notre comportement à de nouvelles situations et d'éviter les distractions.

La spécificité des bénéfices observés chez les aînés pourrait s'expliquer par le fait que les fonctions exécutives sont particulièrement affectées par le vieillissement et donc plus susceptibles de s'améliorer. Ainsi, les bénéfices observés chez une population plus jeune pourraient différer de ceux observés chez un groupe âgé. Il est également possible que les bénéfices tirés d'un programme d'ETA soient spécifiques aux fonctions exécutives, et ce, indépendamment de l'âge, une intervention précoce serait d'autant plus bénéfique pour prévenir ou ralentir un possible déclin cognitif lié à l'âge.

Mon projet vise à mieux comprendre les bénéfices d'un programme d'ETA chez des populations âgées de 25 à 40 ans et de 50 à 65 ans. Nous faisons l'hypothèse que la participation à un programme d'ETA (vs Étirement) améliora significativement et spécifiquement la performance aux tâches nécessitant les fonctions exécutives chez ces groupes 2) que cette amélioration sera plus importante chez le groupe de 50 à 65 ans, 3) et que pour les deux groupes un changement du patron d'activité cérébrale nécessaire à la réalisation d'une tâche nécessitant les fonctions exécutives sera observé uniquement pour les participants ayant complété le programme d'ETA.