Etudes des mécanismes de migration des lymphocytes T-regulateurs à travers la barrière hématoencéphalique afin de développer de nouvelles approches thérapeutiques pour la sclérose en plaque

 

Stephanie Zandee

Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal

 

Domaine : neurosciences, santé mentale et toxicomanies

Programme Formation postdoctorale - CITOYENS D'AUTRES PAYS

Concours 2019-2020

Partenaire:

Société canadienne de la sclérose en plaques

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune du système nerveux central (SNC). Le système nerveux central, qui regroupe le cerveau et la moelle épinière, est composé d'un réseau de cellules nerveuses. Il est à l'origine des processus neurologiques régissant des activités essentielles telles que la pensée, les sentiments etc. La SEP est le résultat d'attaques (délétères) de cellules immunitaires en périphérie qui vont cibler certaines des cellules du soi et migrer ensuite vers le SNC grâce aux vaisseaux sanguins du cerveau. Ce processus de migration ne se produit pas chez les sujets sains. Ces cellules vont alors attaquer par erreur la gaine de myéline entourant les nerfs ce qui réduit ses propriétés isolantes et induit donc une variété de symptômes cliniques chez le patient. Cependant, des cellules immunitaires bénéfiques, appelées cellules T régulatrices, ou Treg, peuvent également migrer et se retrouver dans le SNC. Les processus régissant leur migration sont encore méconnus. Chez les individus sains, les Treg participent à réduire l'inflammation chronique et continue au sein de l'organisme.

Actuellement, les modalités d'entrée des Treg dans le cerveau et leur capacité à stopper l'inflammation dans les lésions trouvées dans la SEP ne sont pas connues. Mon objectif est alors d'étudier comment ces cellules Treg entrent dans le cerveau et si elles sont en mesure de réduire les processus inflammatoires présents. Cela permettrait l'utilisation de Treg comme approche thérapeutique contre la SEP. De plus, nous pouvons apprendre à imiter les effets bénéfiques de Treg pour traiter la SEP.